La montée en puissance du e-commerce met-elle en péril les magasins physiques ?

By Mirella ROMANAE-commerce, Prestashop, , Comments are off
Ordinateur, téléphone portable, casque audio, appareil photo, transport, autant d’éléments qui nous entourent. Ce visuel représente notre mode de vie actuel. En effet, grâce à internet nous avons accès à tous ces services.

Un peu d’histoire, le E-COMMERCE est né en France dans les années 90 grâce au minitel (Médium Interactif par Numérisation d’Information Téléphonique) sur lequel nous passions nos commandes sur la redoute, 3 suisses sans oublier le 3615, la consultation de la voyance, ses messageries roses qui ont fait la fortune de Xavier NIEL, patron de Free. 1

Dans cette même décennie, Internet 2 et le Web 3 font leur apparition ainsi que l’explosion du nombre d’ordinateurs connectés. C’est grâce à ce moyen de communication que les premiers sites sont créés tels Yahoo en 1994, Amazon en 1995, Ebay, Hotmail, …

Rentrons dans le vif du sujet, définissons le E-COMMERCE, il s’agit de transactions commerciales réalisées à distance à l’aide d’interfaces électroniques (pc, téléphone portable, tv, tablette, …). Cette solution de vente permet de mettre en relation une offre de biens et services à de potentiels acheteurs.

Ensemble voyons, les avantages et inconvénients du e-commerce:


Les avantages,

  • Proposer un plus large choix de produits
  • Mise en avant des produits
  • Visibilité des produits dans le monde entier
  • Création d’un site en ligne est moins coûteuse qu’une boutique physique
  • Accès à la boutique 24h/24h
  • Réduire et ou supprimer les charges salariales, d’entretien
  • Augmenter son chiffre d’affaires
  • Toucher une cible plus large mondiale
  • Créer une application pour faciliter l’achat
  • Pas de stock physique en utilisant la solution du drop shipping 4
  • Connaître les habitudes d’achat des consommateurs
  • Présence sur les réseaux sociaux

et les inconvénients,

  • Accès aux données personnelles du consommateur
  • Temps de réception de colis plus long
  • Gestion retour colis
  • Absence d’échanges avec un humain
  • Gestion des problèmes liés au site (piratage, plantage de serveur, lenteur du site car trop de fréquentation = perte de potentiels clients, etc…)
  • Manque de stock
  • S’assurer d’avoir un bon référencement pour être bien placé sur les moteurs de recherche
  • Frais d’expédition élevés

Comme dans tout, il y aura toujours des avantages et des inconvénients, à vous de choisir le mode de vente qui vous convient, en fonction de vos objectifs, de vos attentes, des attentes des clients. Il est important aussi de tenir compte et de s’adapter aux différents modes de consommation.

Le E-COMMERCE est un mode de vente qui se développe de plus en plus, notamment grâce à la création d’application, soit les commerces physiques créent leur propre application ou passent par une marketplace pour la vente à distance de ses produits ; Ce qui permet d’effectuer ses achats via un smartphone, une tablette ou un pc quel que soit l’endroit où on se trouve grâce à une connexion internet.

Ci-dessous, quelques chiffres clés de cette évolution :

Source 5: www.ca-moncommerce.com

Les conséquences de cette montée en puissance.


Cependant, cette montée en puissance a des conséquences positives et négatives. En effet, sans aucune certitude, le e-commerce a entrainé la fermeture totale de certains magasins physiques tels que Mim (magasin de vêtement), Fly (magasin d’ameublement). Selon mes recherches, rien n’indique que le e-commerce serait la cause, on peut l’envisager, tout comme une mauvaise gestion ou un manque de réactivité ou d’adaptation face à la concurrence.

Un des avantages qui découlent directement du commerce en ligne est la création de certains services extérieurs au e-commerce, notamment, les points relais ; il s’agit de faire livrer nos colis dans un magasin physique qui se trouve à proximité de notre domicile à moindre coût. C’est une façon pour un petit commerçant de se faire connaitre et d’attirer une autre clientèle. Ou encore le drive, permet au client de réaliser sa commande sur le site internet du commerçant puis de la récupérer à l’aide d’une borne interactive située à l’extérieur du magasin. Mais les avantages ne s’arrêtent pas là, certains métiers dans l’ombre connaissent un véritable succès tels que développement web, chef de projet en marketing, social media manager, community manager, infographiste, développeur front-end, développeur back-end, et bien d’autres. Ce sont des professions qui peuvent être exercées en tant que salarié et ou en freelance. La création de plusieurs applications qui réunissent plusieurs magasins permettent de mettre en place tout au long de l’année des ventes privées avec des prix attractifs. Malheureusement, le développement du e-commerce n’est pas sans conséquence ; pour reprendre l’exemple des magasins Mim et Fly, ce sont des milliers d’emplois qui sont supprimés, donc plus de personnes qui se trouvent au chômage à la recherche d’un nouvel emploi.

Les limites du magasin physique.


Cependant, certains commerçants conservent leur magasin physique car une partie de la population souhaite faire vivre leurs commerces; en effet elle apprécie l’échange avec une présence physique, n’est pas habituée avec l’outil informatique, préfère voir et toucher le produit. Mais la réalité est toute autre, si on prend l’exemple des manifestations des gilets jaunes depuis quelques mois, le samedi est la journée où les commerçants situés en centre-ville font un chiffre d’affaires plus important que les autres jours de la semaine mais pour une question de sécurité, ces magasins sont contraints de fermer. Les conséquences qui en découlent sont à prendre en compte :

  • perte d’argent, mais les charges mensuelles (loyer, taxes, remboursement crédit, salaire salarié,) doivent être payées quelque soit la situation financière ;
  • les horaires des magasins sont limités.

De plus, certains commerçants ont des magasins de petite surface, le choix des articles est limité par manque de place.

Comment accompagner les magasins physiques vers le e-commerce ?


Pour les détenteurs de ces boutiques, s’adapter à ce nouveau mode de consommation peut générer une augmentation des ventes. Il est possible de mettre en vente les produits sur des marketplace comme l’une des plateformes de vente à distance AMAZON. Le propriétaire aura 2 possibilités :

  • Soit le détenteur du magasin envoie tout son stock à Amazon, dans ce cas c’est ce dernier qui va gérer l’envoi du colis, cela a un coût mensuel sous forme de forfait ;
  • Ou, le détenteur du magasin met ses produits sur Amazon, mais c’est lui qui s’occupe de l’envoi.

Je vous invite à Cliquer ici pour connaître les tarifs de AMAZON.

La vente à distance demande une charge de travail et d’organisation supplémentaires. En effet, cette mise en place demandera au vendeur de s’intéresser à la création d’une boutique en ligne via Prestashop par exemple puis faire l’acquisition du module Amazon.  En tant que débutant, il est possible de trouver des tutoriels sur YouTube ou de se former grâce à un professionnel dans le domaine pour l’accompagner dans cette démarche, d’ailleurs je vous invite à contacter un freelance informatique si vous souhaitez cet accompagnement.

Cela peut effrayer le vendeur mais garder l’objectif en tête : plus de ventes = augmentation du chiffre d’affaires ne sont pas négligeables.

1. Source : https://audit-site-ecommerce.com/definition-e-commerce/

2.Réseau qui permet aux ordinateurs de communiquer entre eux.

3.Service à l’intérieur d’internet

4. Il s’agit d’une livraison directe, l’acheteur passe commande sur le site du vendeur qui la transmet au grossiste puis se charge de l’expédier, c’est également lui qui gère le stock

 

5/5 (1 Review)